Flashback

Premières platines et premiers mixes dès l’âge de 12 ans.

L’ époque des disques en vinyl, de la musique Funk et disco.

Ensuite, ce fût les balbutiement du Hip Hop old school. Ma modeste participation m’a permis de faire les 1ères parties de divers artistes et  groupes tels Solar et I AM..

Dj Mariage Toulouse : Flashback


Le milieu du Hip Hop ne me satisfaisant que moyennement d’un point de vue musical car très limité pour l’époque, j’ai naturellement  intégré une école de formation musicale professionnelle: L’IMFP à Salon de Provence pour y  étudier la musique dont les bases du Jazz, la composition, l’arrangement ainsi que les rudiments de la basse et du clavier.

En parallèle, sur le terrain de l »évènementiel et en qualité de technicien son et lumières,  SA2,  société de sonorisation détenant à l’époque  le marché de la ville de Nîmes et de ses férias de musique de rue m’a ouvert des portes donnant sur un monde d’une incroyable richesse .


C’était un rêve de gosse qui se réalisait coloré d’aventures, de  scènes et d’évènements sonores, visuels et artistiques tous plus grandioses les uns que les autres.

Conventions, défilés de modes, pièces de théatre, concerts, festival, rock, Jazz, Blues, soirées étudiantes..

Fun Radio, IBM, DIM, HEINEKEN, Zenith Montpellier, Arênes de Nîmes, auditorium de Lyon, Cirque de Pekin, Chevaliers du Fiel, Youssou N’Dour, FFF ( Fédération Française de Funk ), tambours du Bronx, Zazie, Blues Brothers, Gipsy Kings…

Casinos groupe Tranchant, cabaret itinérant: Revues parisiennes, groupes, magiciens, transformistes, humoristes…

And many Dj’s

carl_cox_dj

De par ces expériences dans le monde du spectacle, j’ai eu la chance de tutoyer grand nombre de Dee Jays  de différents courants tels: Corty, Dee-Nasty, Carl Cox, Solar Quest, Liza ‘N’ Eliaz, Manu le malin, Dave-Clarke et Laurent Garnier pour citer les plus connus.


 

 

Ce sont les Dj’s généralistes qui m’ont le plus attiré pour des raisons suivantes:

  • La variété des styles et musiques qu’ils diffusaient…
  • La véritable ambiance de leurs soirées.
  • Le fait de s’adresser à toutes générations confondues.

Je me suis donc naturellement orienté sur les soirées privées pour leur qualité d’organisation et la bonne morale de leurs organisateurs et leurs invités.

« Le milieu de la nuit ( discothèques ) ne m’est pas étranger mais il ne correspond pas »…

 


Les expériences, nombreuses, se sont depuis enchainées dans la musique, la technique, les évènements et les soirées.

Je n’ai à ce jour toujours pas lâché les platines en traversant et quasi exploré l’essentiel des courants musicaux.

 

Un petit dédicace aux frères Billota Patrice et Fabrice et à André Moumard  Régisseur son à qui je dois beaucoup. http://www.bgm-france.com/

bgm_logo